Billet d’Humour : un aller-retour à Rennes

Quand en une journée on prend quasiment tous les transports possibles…

 

SONY DSC

Concorde, Intrepid & Space Musuem, New York, Septembre 2016.

Vous vous êtes peut-être demandé pourquoi il n’y a pas eu d’article Mercredi… La raison est (presque) simple : un aller-retour à Rennes.

Tout commence il y a quelques mois, lorsqu’on apprend que le 20ème Séminaire des Doctorants de Génétique Animale aura lieu dans cette belle (et très lointaine) ville de Rennes. Le séminaire commence le Mardi 9 mai à 12h et se finit le Mercredi 10 Mai à 16h (oui, les dates et les horaires ont une importance). Il fallait donc faire partir à peu près 30 personnes là-bas. Il faut savoir que le voyage en avion coûte très cher, donc les directeurs d’unité préféraient qu’on y aille en voiture, soit environ 6 heures de route… Autant dire, que vraiment nous n’étions pas du tout motivés à faire quasiment toute une journée en voiture, alors nous avons finalement réussit à négocier le trajet en avion ! Alléluia (ou pas) !

Avion : départ Mardi matin à 8h20, arrivée à 9h30. Cela, c’était pour l’aller… Donc, levée à 5h15 du matin eeeet… à 5h45, SMS d’annulation ! Alors là, c’était un peu la panique… Je me suis levée pour rien, je n’ai les numéros de téléphone de personne… Bref, que faire ? En consultant mes mails, j’ai remarqué que Hop ! avait trouvé une merveilleuse solution : un avion pour 17h. Vous me rappelez l’intérêt de partir en fin de journée et de rater quasiment tout le séminaire ? Donc, ni une, ni deux, je pars pour l’aéroport, voir si je peux trouver une autre solution… Une heure de trajet en transport en commun…. 1ère étape d’une folle équipée !

A l’aéroport, j’ai pu retrouver mes amis et collègues. Nous avons cherché à savoir ce qu’il se passait : « Ah bah ce sont des choses qui arrivent.. » nous a-t-on répondu. Oui merci, on s’en doute… Mais encore ? « Il n’y pas d’avion et pas d’équipage ! » Ah voilà le vrai souci, ils avaient perdu leur pilote… problématique ! Cependant, à force de forcing, nous avons finalement réussit à avoir une « solution » : un avion pour Paris Orly à 8h30, arrivé à 9h50. Puis, direction Montparnasse pour prendre un TGV à 11h05… Bon là, on ne savait pas vraiment dans quoi on s’engageait… C’est assez étrange de partir sans vraiment savoir si vous allez arriver. Et je crois que c’est la première fois de ma vie que j’achète un billet de train en gare, 15 minutes avant le départ du TGV ! Finalement, nous avons fini par y arriver, à 14h après 8 heures de trajet. Finalement la voiture devient intéressante…

C’est d’autant plus vrai qu’il faut maintenant que je vous raconte le retour… Tous les autres participants du séminaires de Paris, Limoges ou Rennes même, nous ont dit, pour rire, bonne chance les Toulousains pour le retour ! Ah s’ils avaient su…

Le séminaire a finit à 16h30, mais il a fallu attendre 17h30 pour aller à l’aéroport, puisque l’avion décollait à 18h40… Lorsque nous sommes arrivés, nous avons vu afficher 15 minutes de retard… Bon, ennuyant, mais finalement pas si dramatique par rapport à la veille. Puis, 30 minutes plus tard, c’est 45 minutes de retard avec un décollage prévu pour 19h30… Or, 19h30 arrive et l’embarquement n’a toujours pas commencé. Là, on se disait que cela commençait vraiment à être de mauvais augure et, pour rire, nous nous sommes dit : « Imagine, que celui-là aussi soit annulé ? » Devinez ce qu’on a appris 20 minutes plus tard ? Il est 20h, nous n’avons pas d’avion et je n’ai pas de petite culotte de rechange… Et je commence vraiment à en avoir assez !

On nous propose des avions pour le lendemain matin 6h30, mais via Paris, via Lyon… Et, je commence à ne pas avoir du tout confiance dans ces avions ! Donc, comme des collègues proposent de louer une voiture pour rentrer de nuit, je saute sur l’occasion ! Et c’est parti pour ces fameuses 6 heures de route de nuit… Je suis finalement arrivée à 3h30 du matin à Toulouse : crevée, mais bien là !

En résumé, mardi, j’ai pris le bus, le tram, l’avion, l’OrlyVal, le RER, le métro, le TGV et la voiture (il ne me manquait que le bateau) !

Vous avez connu une aventure similaire ?

3 commentaires sur « Billet d’Humour : un aller-retour à Rennes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s